Blog littéraire, artistique de Pascal Lamachère

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, juillet 13 2017

Contribuez à la réalisation du film À l’assaut des salauds + Album Jusqu'à mes yeux à découvrir




* Pour con­tri­buer à la réa­li­sa­tion de À l’assaut des salauds, ren­dez-vous sur :
https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2017/07/a-las­saut-salauds/

et une fois sur la page, après l’image-affi­che, avant la vidéo et le pan­neau affi­chant les con­tri­bu­tions reçues à gau­che et l’objec­tif à droite, avec le “cur­seur” vous pour­rez sélec­tion­ner le mon­tant de votre choix avant de cli­quer sur l’image-titre “Con­tri­buez à la réa­li­sa­tion de À l’assaut des salauds” et cætera.

* Si vous la décou­vrez, ne con­nais­sez pas encore ses créa­tions, vous trou­ve­rez un flo­ri­lège, une sélec­tion de plus de 50 billets-vidéos des années pas­sées qui est acces­si­ble à tous, ainsi que des récents, sur : De l’info-scé­na­rio pour trai­ter une ques­tion d’actua­lité… Recueil de jour­naux pour Tous ! : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cate­gory/recueil/

* Au pas­sage, je vous invite aussi à décou­vrir et télé­char­ger l’album Jusqu’à mes yeux de Marina, une artiste auteure com­po­si­trice et inter­prète enga­gée, qui ancre très bien une vision d’un être en et sur notre société, si je puis écrire.

Jusqu'à mes yeux - couverture album avec photo Marine et yeux

- Vous pou­vez l’écou­ter sur Dee­zer : http://www.dee­zer.com/album/6321709

- Le télé­char­ger sur Ama­zon : https://www.ama­zon.fr/dp/B00BF9GKNG/

- Ou le télé­char­ger sur Itu­nes / Apple Music : https://itu­nes.apple.com/fr/album/jusqu%C3%A0-mes-yeux/id601749471


Bon vision­nage et bonne écoute,
@ pelu­che,
Pas­cal


mardi, juin 6 2017

Pour le film LE SURHOMME d'une artiste de talents




De Per­sonne-Lou Nietz­sche : « SATIS­FAIT OU REM­BOURSÉ :
J’ai retenu la for­mule la plus juste.
Vous payez la somme de 15 euros et plus pour voir le film.
Si le film vous plaît, ce n’est pas cher payé.
Si le film vous déplaît, vous êtes rem­boursé.
C’est de l’art équi­ta­ble. »


Page gui­chet du film LE SURHOMME : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2017/06/vie-de-lou-nietz­sche/


Si vous la décou­vrez, ne con­nais­sez pas encore ses créa­tions, vous trou­ve­rez un flo­ri­lège, une sélec­tion de plus de 40 billets-vidéos des années pas­sées qui est acces­si­ble à tous, ainsi que des récents, sur : De l’info-scé­na­rio pour trai­ter une ques­tion d’actua­lité… Recueil de jour­naux pour Tous ! : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cate­gory/recueil/

Dont billets sur la phi­lo­so­phie de Nietz­sche, tel que : Les trois pro­phé­ties : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/01/les-trois-pro­phe­ties/

@ pelu­che,
Pas­cal


/ Le jour­nal de Per­sonne /PRES­CRIP­TEUR


lundi, janvier 2 2017

Bonne année 2017




Année Magi­que : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/12/annee-magi­que/



Idée cadeau : fai­tes-vous plai­sir, abon­nez-vous au jour­nal de Per­sonne : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/carte-dabon­ne­ment/

Si vous la décou­vrez, ne con­nais­sez pas trop ses créa­tions, vous trou­ve­rez un flo­ri­lège, une sélec­tion de plus de 30 billets-vidéos des années pas­sées est acces­si­ble à tous : De l’info-scé­na­rio pour trai­ter une ques­tion d’actua­lité… Recueil de jour­naux pour Tous ! : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cate­gory/recueil/

A noter qu’à ce jour, à cette heure, les abon­nés peu­vent déjà voir 20 billets-vidéos et un long-métrage : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cate­gory/abon­ne­ment/

Bonne année !

@ pelu­che !
Pas­cal
Pour me rejoin­dre sur le réseau social Fra­mas­phere : https://fra­mas­phere.org/u/pas­cal_lama­chere
Pour me (re)join­dre sur face­book : http://fr-fr.face­book.com/pas­cal.lama­chere
Page un point de vue : https://www.face­book.com/des­points­de­vue
Pour sui­vre ce que je par­tage sur twit­ter (vous pou­vez le faire sans vous y ins­crire) : http://www.twit­ter.com/France_Tou­louse
You­tube : https://www.you­tube.com/user/pas­cal315
Goo­gle+ : https://plus.goo­gle.com/u/0/109433089477812591682


dimanche, décembre 18 2016

Idée cadeau, recettes de repas de fêtes végétariennes, politique, économie


petits sapins de Noël sous la neige

Bon­jour !

C’est bien­tôt les fêtes de fin d’année. Aussi :

* Idée cadeau : fai­tes-vous plai­sir, abon­nez-vous au jour­nal de Per­sonne : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/carte-dabon­ne­ment/

Si vous la décou­vrez, ne con­nais­sez pas trop ses créa­tions, vous trou­ve­rez un flo­ri­lège, une sélec­tion de 27 billets-vidéos des années pas­sées est acces­si­ble à tous : De l’info-scé­na­rio pour trai­ter une ques­tion d’actua­lité… Recueil de jour­naux pour Tous ! :
https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cate­gory/recueil/


Une vidéo qui pré­sente la démar­che de l’Artiste : Je suis et je ne suis Per­sonne



A noter qu’à ce jour, à cette heure, les abon­nés peu­vent déjà voir 12 billets-vidéos et un long-métrage : https://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/

* Vous trou­ve­rez une petite com­pi­la­tion de liens de « Recet­tes pour repas de “fêtes végé” » par ici : https://www.face­book.com/des­points­de­vue/posts/1507906355891081

* Avec les élec­tions pré­si­den­tiel­les fran­çai­ses qui se pro­fi­lent à l’hori­zon, vous trou­ve­rez des liens sur l’éco­no­mie et la poli­ti­que par ici : https://www.face­book.com/des­points­de­vue/pho­tos/a.1043931402288581.1073741828.1034826513199070/1514774421870941/?type=3

* Divers liens (art, actua­lité, alter­na­ti­ves diver­ses) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/per­son­nea­per­sonne.php

Bon­nes fêtes de fin d’année !
@ pelu­che !
Pas­cal
Pour me rejoin­dre sur le réseau social Fra­mas­phere : https://fra­mas­phere.org/u/pas­cal_lama­chere
Pour me (re)join­dre sur face­book : http://fr-fr.face­book.com/pas­cal.lama­chere
Page un point de vue : https://www.face­book.com/des­points­de­vue
Pour sui­vre ce que je par­tage sur twit­ter (vous pou­vez le faire sans vous y ins­crire) : http://www.twit­ter.com/France_Tou­louse
You­tube : https://www.you­tube.com/user/pas­cal315
Goo­gle+ : https://plus.goo­gle.com/u/0/109433089477812591682


vendredi, novembre 25 2016

À vos souhaits !, Le journal de Personne de septembre-novembre 2016, poèmes, contes




À vos sou­haits ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/a-vos-sou­haits/


Couverture Le journal de Personne de septembre novembre 2016

* Un qua­trième numéro d’e-zine du jour­nal de Per­sonne est dis­po­ni­ble, avec les publi­ca­tions de sep­tem­bre au 23 novem­bre 2016. Vous pou­vez télé­char­ger gra­tui­te­ment le fichier à cette adresse : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/lejour­nal­de­per­son­ne­sep­tem­bre­no­vem­bre.pdf

* Vous trou­ve­rez les 3 ezi­nes pré­cé­dents, une vidéo rétros­pec­tive com­po­sée cette fois d’extraits de l’année anni­ver­saire 2015-2016, et cætera, sur : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/joyeux-anni­ver­saire-per­sonne-retros­pec­tive/

* Per­sonne s’auto­pro­dui­sant, elle ne peut comp­ter que sur notre sou­tien, le sou­tien des inter­nau­tes, alors si vous en avez l’élan, pour sou­te­nir Per­sonne et le film “Le pro­cès d’un pro­cès” vous pou­vez deve­nir copro­duc­teur dona­teur (com­prend lien d’accès à la page où vous pour­rez voir le film) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-film-pro­ces-dun-pro­ces/

ou pas­ser par la case “Cam­pa­gne de sou­tien pour les films et le jour­nal de Per­sonne” : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-films-jour­nal-de-per­sonne/

Pour ceux qui décou­vrent Per­sonne et son jour­nal, et pour ceux qui n’auraient pas encore fait le tour des archi­ves, vous trou­ve­rez plus de 1000 billets-vidéos sur la chaîne you­tube : http://www.you­tube.com/user/lejour­nal­de­per­sonne

Le site du jour­nal de Per­sonne : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com

Page fan Face­book de son jour­nal : https://www.face­book.com/lejour­nal­de­per­sonne

Sa page perso : https://www.face­book.com/infos­ce­na­rio­de­Per­sonne

* Divers liens (art, actua­lité, alter­na­ti­ves diver­ses) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/per­son­nea­per­sonne.php

* Quel­ques tex­tes poé­ti­ques :

Vive­ment

Ins­piré de : L’Escale



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/les­cale/

Vive­ment qu’un jour la France,
Qu’un jour dans le monde,
L’impé­ria­lisme soit rendu sou­ve­nance,
Ainsi que dans le ciel et sur terre, les fron­des

Vive­ment qu’un jour les mar­chands d’armes,
Qu’un jour les jon­gleurs avec vie,
Les créa­teurs de vacar­mes
Écou­tent les souf­fles qui réson­nent jusqu’aux par­vis

Vive­ment qu’un jour la France,
Qu’un jour des citoyens
Arri­vent à faire con­ver­gence,
A chan­ger le mau­vais sort fait aux « indiens »

Vive­ment qu’un jour les spé­cu­la­teurs,
Qu’un jour les mar­chés des ingé­ren­ces
Soient ren­dus cen­dre par la bien­veillance,
De l’enchan­te­ment dans les cœurs

Vive­ment qu’un jour, dans la vie des che­mins,
Qu’un jour au-delà des tem­pê­tes et des erran­ces,
Se par­tage l’eau fraî­che et se mul­ti­plient les pains
Entre voya­geurs et séden­tai­res, le ciel étoilé pour puis­sance.

* * * * *
* * * *

Des roses et des hori­zons

Ins­piré de : La guerre des roses : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/la-guerre-des-roses/

Des fleurs des champs de la France,
En effer­ves­cence,
Choi­sis­sent une rose
Et font des tran­chées
Pour que la leur soit his­sée,
Trône un temps en vir­tuose

Dans les allées du jar­din,
Des jar­di­niers arro­sent,
Diver­ses pla­ces en lien,
Ils choi­sis­sent aussi de la rose,
Les épi­nes et les péta­les
Uti­li­sés pour leur Graal

Un jar­din, des outils et des camps,
Cer­tai­nes fleurs hési­tent
Face au jeu des urnes en rite,
Tour­nées vers le ciel ou leur champ,
La rosée de l’aube en créa­tion,
Mais la voie d’Ély­sée à son hori­zon.

* * * * *
* * * *

Le visage du bon­heur

Ins­piré de : Veux-tu être heu­reux ? : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/veux-etre-heu­reux/

A l’ins­tant
Où se voit le visage d’un(e) heu­reux(se),
Une carte tirée et jouée sous le signe de la bonne étoile,
Île para­di­sia­que trou­vée et savou­rée au hasard des cieux

Et qu’importe s’il n’est que fugace,
si l’heur n’est pas à la bonne heure,
si les remous de la trame font boire de la tasse,
c’est un tout qui fait s’épa­nouir les fleurs

Le fil se déroule « pas » après « pas »,
avec les ins­tants man­qués et de grâce,
de « da capo » à la page sui­vante de la voie,
des sorts se font avec ou sans audace

Puis, pour cer­tains, un ins­tant,
La bonne heure au visage de bon­heur,
Se par­tage les mets et de l’humeur joviale,
Et du prin­temps à l’hiver, du fond des yeux.

* * * * *
* * * *

Sen­sa­tion

Ins­piré de : La névrose : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/la-nevrose/

Une réflexion,
Au coeur des mon­ta­gnes rus­ses,
Au fil des ins­tants

Même si impar­fait,
Si demain reste incer­tain,
Se che­mine, se vit

L’étant fait son temps,
Si per­siste des bles­su­res,
Pluie n’est éter­nel

Une réflexion,
Au coeur du cycle jour-nuit,
Au fil sus­pendu

Si vagues se font, défont,
Même si pareil pour l’éclair­cie,
Le rivage est rivage

Sur­face se façonne,
Si l’être est mys­tère voilé,
Se che­mine de la vie.

* * * * *
* * * *

Ins­tants de fêtes

Ins­piré de : Qu’est-ce que tu fêtes ?



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/11/quest-ce-que-tu-fetes/

Le long d’une allée de tom­bes, je mar­chais,
Ima­gi­nant des morts se mani­fes­ter,
Mes grands-parents mater­nels me saluer,
Me don­ner des nou­vel­les des pater­nels,
Et moi par­ler de l’ère, de la terre au ciel,
De mes bour­des, des sta­tues et vases fêlés,
D’ins­tants pas­sés, d’idées, d’hori­zons, de rêves,
De for­ces, fai­bles­ses, con­tin­gence et sève.

Le long d’une allée de tom­bes, je regar­dais,
J’écou­tais, res­pi­rais la vie hors de por­tée
Des en cer­cueils qui ne peu­vent plus se lever,
En dehors des fuga­ces sou­ve­nirs per­sis­tants,
Je réflé­chis­sais à tout ce qui peut être essayé,
Pansé, réa­lisé, forgé d’ins­tant en ins­tant,
A la beauté de sillons tra­cés et à tra­cer,
Au clin d’œil d’une étoile filante aux incar­nés.

Le long d’une allée de tom­bes, je repar­tais,
Savou­rant, empli de l’ins­tant, des creux aux som­mets,
Je regar­dais un vol d’oiseaux comme en fête,
Non loin d’un clo­cher son­nant l’heure écou­lée ;
Par-delà les aléas, les échecs, éti­quet­tes,
Je pen­sais aux che­mins des con­duc­teurs et pas­sa­gers,
Au sort des vies croi­sées, puis les voies pas­sées,
Aux évo­lu­tions, actions des exis­ten­ces aspi­rées.

* * * * *
* * * *

Le Samain de Pyg­ma­lion

Ins­piré de : Mon halo win : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/10/mon-halo-win/


Le pre­mier jour de Samain, Pyg­ma­lion, druide mage de son vil­lage, en ren­trant de sa jour­née à faire quel­ques exor­cis­mes con­tre des pos­ses­sions - cou­ran­tes en cette période de l’année pro­pice aux ouver­tu­res vers “l’Autre Monde” - se posa devant son bureau, face au par­che­min prêt à être ancré par la noo­sphère de sa pla­nète bleue. Celui-ci lui déli­vrait cha­que jour, quand il l’ouvrait, via pay­sa­ges let­trés appa­rais­sant sur le papier, des his­toi­res et des thè­ses dif­fé­ren­tes, au « hasard du grand tout ». Ce soir-là il décou­vrit une his­toire qui lui fit ima­gi­ner la femme de ses rêves. Il ne savait trop si elle était par­fai­te­ment décrite ou si c’était l’œuvre de son ima­gi­na­tion face à la lec­ture, ou un peu des deux, mais il se demanda si elle avait été ou était de ce monde, ou si elle avait été ima­gi­née par un autre esprit qui l’avait ainsi fait naî­tre dans la noo­sphère. Tou­jours est-il qu’il con­tem­pla un long moment le par­che­min en ima­gi­nant la belle en sor­tir et pren­dre corps devant lui.

Quand il sor­tit de sa rêve­rie, en ran­geant l’enroulé, il lor­gna du côté de l’armoire où étaient posé son gri­moire et de ses potions. Avec ses pou­voirs de mage-sculp­teur, il aurait pu faire une ersatz se rap­pro­chant de son aspi­ra­tion, mais il ne pou­vait lui don­ner ainsi toute une âme. Il se rési­gna à aller rejoin­dre les son­ges des yeux fer­més.

Cette nuit, il eut l’impres­sion d’avoir rêvé d’elle et peu après son réveil, ou bien rêvait-il encore ?, quand il alla dans son bureau, il vit la femme en chair et en os.

« Est-ce que… Est-ce un rêve ? Êtes vous un esprit de l’autre monde venu me han­ter en cette occa­sion de Samain ? Si l’on peut par­ler ainsi vu tout le charme qui émane de vous ! »

« Je… je ne sais pas ! Que fais-je ici ? Est-ce que moi-même je rêve ? Êtes-vous le fruit d’une drô­le­rie de mon ima­gi­na­tion ? »

« Euh… Vous me met­tez le doute… Mais pour­quoi serais-je le fruit d’une drô­le­rie ? Je suis pas un drôle de djinn quand même ! J’ai l’air si peu sérieux ? »

« Oh, eh bien, disons que vous sor­tez de l’ordi­naire ! Et cette pièce est… étrange ! »

« Si c’est mon accou­tre­ment, c’est que vous n’êtes pas de la même cul­ture que la mienne ? De laquelle venez-vous ?! »

« Je… Je ne sais pas trop… En fait… »

« Vous savez au moins qui vous êtes ?! »

« Cela oui ! Si l’on peut con­si­dé­rer vrai­ment le savoir. Je m’appelle Gala­tée ! Et vous ? »

« Enchanté ! Moi, c’est Pyg­ma­lion ! Som­mes-nous en plein rêve ? »

Pyg­ma­lion se pinça puis se regarda dans le miroir de la pièce, accro­ché au mur dos au bureau.

« Je n’ai pas cette impres­sion ! Mais d’habi­tude les esprits en visite lors de Samain en savent plus sur eux. Est-ce les pou­voirs de mon incons­cient en cette période où la magie est ampli­fiée, qui vous ont fait sor­tir d’un lieu tel que les lim­bes, voir pren­dre corps depuis la noo­sphère ? J’en ai entendu des his­toi­res extra­or­di­nai­res, mais rien de tel. Ou ai-je fait un sort en état de som­nam­bu­lisme ? »

« Ne me deman­dez pas ! Je sais au moins que… Euh… »

« Vou­lez-vous bien me don­ner votre main ? Ou plu­tôt me la ten­dre ? Que l’on voit ce qu’il se passe ! »

Lors­que la main de Gala­tée effleura la sienne, Pyg­ma­lion ouvrit les yeux, assis face à son bureau. Avait-il fait un sim­ple rêve ? Com­ment était-il arrivé là ? Il était cer­tain d’être allé dor­mir sur sa paille. A tra­vers la fenê­tre, les lueurs de l’aube s’infil­traient comme lors de la pré­sence de son rêve. Il alla ren­dre des menus ser­vice au vil­la­geois lors de cette seconde jour­née puis, pen­dant la nuit, il eut de nou­veau la visite de Gala­tée, avec la même sen­sa­tion de réa­lisme sur­na­tu­rel que la veille. Si il se « réveillait » à un moment ou un autre, tou­jours face à son bureau, qu’il ne pou­vait être cer­tain de la nature de Gala­tée, il avait au moins le plai­sir de par­ta­ger des moments avec elle, de faire un peu plus sa con­nais­sance. Du moins, se disait-il.

Le der­nier jour de Samain, après une soi­rée à avoir allumé les feux de joie avec le bois sec sacré et être ren­tré avec des brai­ses, comme de cou­tume, il mit du temps avant de s’endor­mir. Il avait peur de voir pour la der­nière fois Gala­tée. Ses appa­ri­tions, quelle que soit la magie autour, étaient sûre­ment favo­ri­sées par la période d’ouver­ture vers “l’Autre Monde”. Même si elle n’en venait pas à pro­pre­ment dit, ou dif­fé­rem­ment des autres esprits, peu de pro­ba­bi­lité que cela soit une coïn­ci­dence. Il pria ainsi du plus pro­fond de son être la grande déesse de pou­voir retrou­ver d’une façon ou d’une autre Gala­tée après son réveil, ou de pou­voir con­ti­nuer à la côtoyer les jours sui­vants, encore et encore.

Samain passé, Pyg­ma­lion fut introu­va­ble dans le vil­lage. Non qu’il fut devenu un esprit de “l’Autre Monde” ou qu’il l’eut été dans cette his­toire. Il fut exaucé d’une cer­taine façon. Du moins, cer­tains pos­ses­seurs d’un par­che­min comme celui de Pyg­ma­lion purent lire une mytho­lo­gie lais­sant enten­dre que ce put être le cas dans une autre dimen­sion où la grande déesse l’aurait fait s’incar­ner.

* * * * *
* * * *

Vif d’aimer

Ins­piré de : FOR­TE­RESSE



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/10/for­te­resse/

Au début de la nuit des temps,
Chro­nos, en aper­ce­vant Gaïa,
Eut une sen­sa­tion qui le remua,
A en des­si­ner tout le tour d’un cadran.
Il vit alors l’uni­vers se for­ger
Et la belle dan­ser sur sa pla­nète,
Parer des cou­leurs des sai­sons
Au cours du sablier à voya­ger.
Sans expé­rience, avec l’aide des comè­tes,
Dans un pre­mier temps sans son dia­pa­son,
Il tenta de lui faire des clins d’œil,
Au ris­que de pro­vo­quer des col­li­sions.
Elle, de ces fruits, des pous­siè­res stel­lai­res,
Se fabri­qua un satel­lite, comme un tapis de feuilles
Sur lequel elle pour­rait par­ta­ger des aspi­ra­tions, de ses visions
Avant de pou­voir le ren­con­trer sur la terre.
Mais les grains de la source con­ti­nuè­rent de s’écou­ler
Et une nuit Chro­nos fut ame­ner à d’autres galaxies,
Et Gaïa con­ti­nua de vivre ses sai­sons
Et appren­dre à con­naî­tre des habi­tants de la Voie lac­tée.
Ils ne vou­laient tou­te­fois, ne pou­vaient pas s’oublier sans être en anoxie,
Ils déci­dè­rent et mirent tout œuvre pour cons­truire un pont
Et se retrou­vè­rent ainsi à volonté, le jour et la nuit, au fil du temps,
Vécu­rent leur éter­nité vers le ciel de l’absolu, de prin­temps en prin­temps.

© Pas­­cal Lama­­chère

* * * * *
* * * *


Bonne fin d’année 2016,
@ pelu­che !
Pas­cal
Pour me rejoin­dre sur le réseau social Fra­mas­phere : https://fra­mas­phere.org/u/pas­cal_lama­chere
Pour me (re)join­dre sur face­book : http://fr-fr.face­book.com/pas­cal.lama­chere
Page un point de vue : https://www.face­book.com/des­points­de­vue
Pour sui­vre ce que je par­tage sur twit­ter (vous pou­vez le faire sans vous y ins­crire) : http://www.twit­ter.com/France_Tou­louse
You­tube : https://www.you­tube.com/user/pas­cal315
Goo­gle+ : https://plus.goo­gle.com/u/0/109433089477812591682


samedi, octobre 1 2016

Histoire de politique, économie, écologie, animaux et alimentation, religion, Islam


Photographie aube Mosquée

* Parole d’hon­neur



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/parole-dhon­neur/


* Quand le Nord s’ins­pire du Sud : http://www.revue-bal­last.fr/nord-sins­pire-sud/

Extraits : « Quand je suis arri­vée en France de mon Chili natal, au début des années 1980, j’enten­dais sou­vent cette phrase : « L’Amé­ri­que est en avance. » J’avais beau n’avoir que dix piges, et scot­cher sur Starsky et Hutch le diman­che comme tous les gos­ses, le ter­reau cul­tu­rel et poli­ti­que où j’avais poussé m’avait déjà appris à me méfier des phra­ses ina­che­vées. Je pen­sais : « Pour­quoi ils appel­lent “Amé­ri­que” les USA ? » Et puis « En avance ?… OK, mais pour aller où ? » Aujourd’hui, nous con­nais­sons la des­ti­na­tion du « rêve amé­ri­cain », puis­que nous y som­mes. Un monde où 85 hom­mes détien­nent autant de riches­ses que la moi­tié de la popu­la­tion mon­diale, mais où la lutte des clas­ses fait office de reli­que ; un monde où, dans un des cinq pays les plus riches et « déve­lop­pés », la France, pour ne pas la nom­mer, une femme meurt tous les trois jours sous les coups d’un homme de son entou­rage ; un monde où la blan­cheur de la peau demeure la meilleure pro­tec­tion con­tre les cri­mes poli­ciers1 ; un monde où la pla­nète est si pol­luée que les cor­dons ombi­li­caux sont satu­rés de pes­ti­ci­des, où des éco­sys­tè­mes sont rava­gés et des catas­tro­phes qua­li­fiées de « natu­rel­les », un monde où l’on assiste à la catas­tro­phe huma­ni­taire de mil­lions de migrants cher­chant refuge auprès d’une Europe opu­lente et amné­si­que, à la pri­va­ti­sa­tion des biens publics et la publi­ca­tion de la pri­va­cité, à l’ato­mi­sa­tion des socia­bi­li­tés, à l’ano­mie et à la soli­tude des métro­po­les, à la menace ter­ro­riste ampli­fiée par les États qui y trou­vent une for­mi­da­ble aubaine pour faire pas­ser leurs réfor­mes impo­pu­lai­res et cri­mi­na­li­ser toute forme de radi­ca­lité… Bref, une plou­to­cra­tie pré­fas­ciste, dont Trump est la par­faite illus­tra­tion. »

« Pour nous, acti­vis­tes déco­lo­nia­les, il est clair que nous som­mes en plein virage — d’où les nom­breu­ses sor­ties de route. Et nous savons aussi que nous ne ver­rons pas l’abou­tis­se­ment de notre vivant de ce tour­nant ; nous avons aussi tout à fait cons­cience que l’on n’abat pas un sys­tème vieux de 524 ans en quel­ques décen­nies : il est ques­tion de chan­ge­ment de para­dig­mes et d’échel­les, de valeur, et de gran­deur. Mais pour nous, une chose est cer­taine, c’est que s’il reste une chance à ce monde glo­ba­lisé de se méta­mor­pho­ser (comme le sou­haite Edgar Morin) ou (comme ambi­tionne de faire la revue Bal­last) de ras­sem­bler ce qu’il y a de plus fécond dans les trois prin­ci­paux mou­ve­ments d’éman­ci­pa­tion nés en Europe dans le giron de la révo­lu­tion indus­trielle — le com­mu­nisme, le socia­lisme et l’anar­chisme —, il va fal­loir com­po­ser avec ce qui pour nous est et sera la grande aspi­ra­tion révo­lu­tion­naire du XXIe siè­cle, c’est-à-dire la déco­lo­nia­lité. Peut-être même que nous fini­rons par adop­ter un suf­fixe en -isme, et ce dans l’objec­tif clair et pré­cis de réno­ver les uto­pies et de détruire le sys­tème capi­ta­liste-racial-patriar­cal. Cette chi­mère à trois têtes qui sait par­fai­te­ment s’adap­ter à tous les con­tex­tes humains, poly­mor­phe et coriace, chan­geant d’appa­rence en fonc­tion de l’envi­ron­ne­ment et des situa­tions. Atta­quées sépa­ré­ment, une des trois têtes prend les com­man­des, visi­bi­li­sant un type de domi­na­tion, les deux autres mises en sour­dine con­ti­nuent à nour­rir celle qui fait face tout en assu­rant les arriè­res : com­bat­tues iso­lé­ment, les trois têtes cons­ti­tuent une entité invin­ci­ble. Nous, nous vous pro­po­sons de « faire d’une pierre trois coups » en visant le cœur de ce mons­tre qui ter­ro­rise nos vies depuis si long­temps, pour enfin chan­ger d’ère. Rien de moins. »

* Que demande le peu­ple ?



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/que-demande-le-peu­ple/


* Audi­tion pro­gram­ma­ti­que #11 - Cons­ti­tuante - Madame Mabrouka M’Barek, dépu­tée cons­ti­tuante tuni­sienne, aux audi­tions pro­gram­ma­ti­ques de JLM2017 :



* Dos­sier : Une his­toire de démo­cra­tie - répu­bli­que : http://pas­cal.lama­chere.free.fr/index.php?post/2016/07/23/Une-his­toire-de-d%C3%A9mo­cra­tie-r%C3%A9pu­bli­que


* Court métrage : Jeu de société :



Pré­sen­ta­tion : Nico­las va ren­con­trer la famille de sa fian­cée Vic­toire. Pour leur plaire, il va devoir jouer à un jeu de société qui dure depuis des géné­ra­tions.


* Vivre l’uto­pie : https://www.you­tube.com/watch?v=-wLH8­vea­Vrw&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=100

* Ber­nard Friot “La con­fé­rence ges­ti­cu­lée” : https://www.you­tube.com/watch?v=ZuZz9N­SOh10&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=6

* Con­qué­rir la sou­ve­rai­neté popu­laire, sur la valeur et sur la mon­naie : http://www.dai­ly­mo­tion.com/video/x27b­ph2_ber­nard-friot-et-fre­de­ric-lor­don-chez-tro­pi­ques_news


* Islam ou isla­misme



http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/islam-ou-isla­misme/


* Leçons et con­sé­quen­ces d’un été révé­la­teur : La cons­truc­tion pro­gres­sive des con­di­tions de pogro­mes : http://www.inves­ti­gac­tion.net/lecons-et-con­se­quen­ces-dun-ete-reve­la­teur-la-cons­truc­tion-pro­gres­sive-des-con­di­tions-de-pogro­mes/

* Un seul monde ? : http://www.inves­ti­gac­tion.net/un-seul-monde/

Extrait : « Que reste-t-il con­tre les avan­cées de ce racisme, de la vio­lence, de la con­fes­sion­na­li­sa­tion des lut­tes, con­tre cette pseudo-libre con­cur­rence source de pau­pé­ri­sa­tion abso­lue, con­tre la bêtise poli­ti­cienne élec­to­ra­liste ?

Affir­mer, à notre tour, l’unité du monde mais sans exi­ger que pour y vivre, il faille être « comme tous les autres ! ». Le monde uni­que est au con­traire le lieu où existe « l’infi­nité des dif­fé­ren­ces », source d’un irrem­pla­ça­ble échange d’expé­rien­ces uti­les pour cha­cun ! »

* Nous som­mes une seule pla­nète : https://www.you­tube.com/watch?v=lkx­J­rIIok98&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=102

* Apo­lo­gie de la mau­vaise foi : L’incon­sis­tante Apo­lo­gie du car­ni­vore de Domi­ni­que Les­tel : http://www.cahiers-antis­pe­cis­tes.org/apo­lo­gie-de-la-mau­vaise-foi/

Intro­duc­tion : « Depuis 15 ans, Domi­ni­que Les­tel cri­ti­que le dis­cours phi­lo­so­phi­que tra­di­tion­nel sur les ani­maux et pour­fend l’idée qu’il y aurait « un pro­pre de l’homme », idée qu’il qua­li­fie de « toxi­que ». Il a ainsi étu­dié le vécu sub­jec­tif des ani­maux, la sin­gu­la­rité psy­cho­lo­gi­que de cha­que indi­vidu. Pour Les­tel, les ani­maux ont une vie men­tale riche et les humains sont des ani­maux parmi les autres.
Bien sou­vent, adhé­rer à ces thè­ses n’empê­che pas les étho­lo­gues ou les phi­lo­so­phes de man­ger de la viande. Mais ils le font géné­ra­le­ment avec une mau­vaise cons­cience plus ou moins pro­non­cée. Les­tel, au con­traire, est fier de man­ger de la viande. Il va jusqu’à con­sa­crer un pam­phlet, paru en avril 2011, à « l’apo­lo­gie du car­ni­vore » et à la cri­ti­que sévère des végé­ta­riens éthi­ques, ceux qui pen­sent que la con­som­ma­tion de viande est illé­gi­time. Voilà qui sem­ble bien dif­fi­cile sans avoir recours à des argu­ments spé­cis­tes ou à des théo­ries étho­lo­gi­ques suran­nées. Com­ment Les­tel va-t-il s’y pren­dre ? »

Con­clu­sion : « Les­tel, dans ce livre, est à côté de la pla­que. Son pre­mier ser­vice sur les végé­ta­riens ne parle pas des végé­ta­riens, mais d’une cari­ca­ture qui n’a pas grand chose à voir avec les végé­ta­riens réels. Ses argu­ments sont de gros­siers sophis­mes fon­dés sur des con­fu­sions volon­tai­res et des men­son­ges. Son second ser­vice con­siste à appli­quer l’éthi­que de chas­seurs de sub­sis­tance à des humains qui man­gent des ani­maux d’éle­vage sans aucune néces­sité, par caprice. Son dis­cours éthi­que est pro­pre­ment déli­rant.
Je retiens tou­te­fois quel­que chose de posi­tif de ce texte : quand on en est réduit à écrire tant de sophis­mes, de bêti­ses, de pro­pos inco­hé­rents, c’est qu’on n’a pas d’argu­ment. »

* Mela­nie Joy – Car­nisme : http://www.cahiers-antis­pe­cis­tes.org/mela­nie-joy-car­nisme/

Extrait : « Le che­min de la norme est celui de la moin­dre résis­tance. Nous le sui­vons quand nous som­mes en pilo­tage auto­ma­ti­que, sans nous ren­dre compte que nous agis­sons d’une manière que nous n’avons pas cons­ciem­ment choi­sie. Il est beau­coup plus facile de se con­for­mer à la norme que de la con­trer. Les ali­ments car­nés sont faci­le­ment dis­po­ni­bles alors qu’on ne trouve pas par­tout des menus sans pro­duits ani­maux. Les végé­ta­riens se trou­vent sou­vent obli­gés de jus­ti­fier leurs choix, ou de s’excu­ser du déran­ge­ment causé parce qu’ils ne man­gent pas comme les autres. Ils sont fré­quem­ment cari­ca­tu­rés ou tour­nés en ridi­cule. »

* Décla­ra­tion de Cam­bridge sur la cons­cience : http://www.cahiers-antis­pe­cis­tes.org/decla­ra­tion-de-cam­bridge-sur-la-cons­cience/

Extrait : « Nous fai­sons la décla­ra­tion sui­vante : « L’absence de néo­cor­tex ne sem­ble pas empê­cher un orga­nisme d’éprou­ver des états affec­tifs. Des don­nées con­ver­gen­tes indi­quent que les ani­maux non-humains pos­sè­dent les sub­strats neu­roa­na­to­mi­ques, neu­ro­chi­mi­ques et neu­ro­phy­sio­lo­gi­ques des états cons­cients, ainsi que la capa­cité de se livrer à des com­por­te­ments inten­tion­nels. Par con­sé­quent, la force des preu­ves nous amène à con­clure que les humains ne sont pas seuls à pos­sé­der les sub­strats neu­ro­lo­gi­ques de la cons­cience. Des ani­maux non-humains, notam­ment l’ensem­ble des mam­mi­fè­res et des oiseaux ainsi que de nom­breu­ses autres espè­ces tel­les que les pieu­vres, pos­sè­dent éga­le­ment ces sub­strats neu­ro­lo­gi­ques. » »

* Le sép­cisme (et indi­rec­te­ment l’antis­pé­cisme), en bref : http://www.cahiers-antis­pe­cis­tes.org/le-spe­cisme/

* « Le com­bat ani­ma­lier est frère des com­bats d’éman­ci­pa­tion et de libé­ra­tion » : http://www.revue-bal­last.fr/aure­lien-bar­rau/

Intro­duc­tion : « L’anthro­po­lo­gue Claude Lévi-Strauss esti­mait que « l’homme a res­serré trop près de lui-même les fron­tiè­res de son huma­nité ». À ne plus appré­hen­der le monde qui nous entoure autre­ment que par ce que nous pou­vons y pren­dre, nous n’avons de cesse de surex­ploi­ter le milieu natu­rel et de mena­cer sa capa­cité de régé­né­ra­tion. Auré­lien Bar­rau, astro­phy­si­cien, cher­cheur et auteur de l’essai Des uni­vers mul­ti­ples, est de ceux qui regar­dent avec la même pas­sion le très loin­tain — des trous noirs à la gra­vité quan­ti­que — comme ce que, juste à nos côtés, nous refu­sons trop sou­vent de voir : le sort infligé aux ani­maux afin qu’ils puis­sent réga­ler nos assiet­tes. C’est sur ce der­nier sujet, très pré­ci­sé­ment, que nous avons tenu à l’inter­ro­ger. »

* Vin­cent Mes­sage : « Accom­plir le pro­jet ina­chevé des Lumiè­res » : http://www.revue-bal­last.fr/vin­cent-mes­sage/

Intro­duc­tion : « Bien sûr, nous con­dam­nons tous l’exploi­ta­tion éco­no­mi­que, le racisme, la domi­na­tion mas­cu­line et l’homo­pho­bie. Bien sûr. Mais cette évi­dence de la lutte s’effon­dre dès lors qu’il est ques­tion des ani­maux : la dignité, bien sûr, mais seu­le­ment pour le petit cer­cle des humains. Les vic­ti­mes de l’exploi­ta­tion ani­male sont autre­ment plus nom­breu­ses, pour­tant, que cel­les cau­sées par les abo­mi­na­tions sus-men­tion­nées — on dira, offus­qué, que ce n’est « pas pareil ». Ça ne l’est pas, en effet : les hom­mes oppri­ment au grand jour leurs sem­bla­bles mais sup­pri­ment les bêtes à l’ombre — les socié­tés indus­tria­li­sées, sup­po­sé­ment trans­pa­ren­tes et hos­ti­les à la vio­lence, plan­quent leurs abat­toirs. Ce mois-ci, plu­sieurs mani­fes­ta­tions (à Paris, Kyoto, Syd­ney, Los Ange­les ou Bue­nos Aires) ont exigé leur fer­me­ture. Le roman­cier Vin­cent Mes­sage monte au front avec Défaite des maî­tres et pos­ses­seurs : ses pages met­tent en scène un futur pro­che, si pro­che qu’on peine à le situer, dans lequel l’Homo sapiens n’est plus l’espèce domi­nante. Une autre, « supé­rieure », traite les humains de la même façon que nous trai­tons les ani­maux au quo­ti­dien. Un roman, pro­che du conte phi­lo­so­phi­que, qui appelle à pen­ser l’éman­ci­pa­tion dans toute sa cohé­rence. »

* Selon une “étude : si tout le monde deve­nait végé­ta­lien, on sau­ve­rait 8 mil­lions de vies” (7,3 avec régime végé­ta­rien) : http://sain-et-natu­rel.com/monde-deve­nait-vege­ta­lien-vies.html

Extrait : « L’équipe de l’Oxford Mar­tin School a donné les résul­tats de son étude dans une revue scien­ti­fi­que amé­ri­caine sérieuse (la PNAS). Elle dit aussi que réduire gran­de­ment la con­som­ma­tion de viande pour­rait per­met­tre d’éco­no­mi­ser pres­que 1,9 mille mil­liards d’euros si l’on prend en compte tous les dégâts liés au chan­ge­ment du cli­mat.”

“L’étude mon­tre que si tous les habi­tants du monde adop­taient un régime plus équi­li­bré, avec moins de viande et plus de fruits et légu­mes, 5,1 mil­lions de décès seraient évi­tés. Ce chif­fre monte à 7,3 mil­lions si nous adop­tions tous un régime végé­ta­rien, et à 8,1 mil­lions si nous deve­nions tous végé­ta­liens.

Un régime plus équi­li­bré per­met­trait aussi de réduire de deux tiers les émis­sion de gaz à effet de serre et de dimi­nuer les émis­sions liées à la pro­duc­tion ali­men­taire de 30 % ; cela mon­te­rait à 63 % avec un régime végé­ta­rien et à 70 % avec un régime végé­ta­lien. »

* « Rien ne pourra être plus béné­fi­que à la santé humaine, ni accroî­tre les chan­ces de sur­vie de la vie sur la Terre, qu’une évo­lu­tion vers un régime végé­ta­rien. » – Albert Ein­stein

Les végé­ta­riens célè­bres et leurs cita­tions : http://les­ve­ge­ta­riens.com/les-vege­ta­riens-cele­bres-et-leurs-cita­tions/

* Mat­thieu Ricard: “Les ani­maux ne sont pas des moyens pour nos fins” : http://www.lex­press.fr/actua­lite/societe/mat­thieu-ricard-les-ani­maux-ne-sont-pas-des-moyens-pour-nos-fins_1801705.html

* TER­RIENS (Earth­lings) : https://www.you­tube.com/watch?v=FM_wAN2id58&index=17&list=PL9C4E9847954BBFF4

* Com­ment nour­rir tout le monde : https://www.you­tube.com/watch?v=gBsBx­paG7b8&list=PL9C4E9847954BBFF4&index=15

* L’éthi­que de Léon Tol­stoï : http://libe­ra­tio­na­ni­male.com/2010/07/19/vege­ta­lisme-ethi­que-leon-tol­stoi/

Extrait : « TOL­STOI ET GANDHI

Lorsqu’il est incar­céré en Afri­que du Sud, en l909, Gandhi (1869-1948) lit du Tol­stoi. Il con­si­dère ce der­nier comme « l’homme le plus véri­di­que de son temps », décla­rant même que « la Rus­sie lui avait donné en Tol­stoi, un gou­rou». Peu après sa sor­tie de pri­son Gandhi fonda « Tol­stoy Farm » (La Ferme de Tol­stoi) près de Johan­nes­burg, une com­muauté rurale dédiée à l’ahimsa. Au nom de la non-vio­lence, la nour­ri­ture y est végé­ta­rienne et la chasse inter­dite. Tout comme Tol­stoi, Gandhi pen­sait que tou­tes les vio­len­ces sont liées et que le « meur­tre d’une vache et le meur­tre d’un homme sont les deux côtés de la même médaille. »

Une des der­niè­res let­tres de Tol­stoi est datée du 7 sep­tem­bre 1910 et s’adresse à Gandhi. Cette lon­gue mis­sive est pres­que comme un tes­ta­ment sur son refus absolu de la vio­lence basée sur le droit du plus fort. Que faire, se demande Tol­stoi, con­tre la « cri­mi­na­lité qui aug­mente, le chô­mage, le luxe gran­dis­sant, insensé, des riches et la misère des pau­vres, le nom­bre crois­sant des sui­ci­des ? » Il n’y a qu’une solu­tion, écrit-il à Gandhi, celle de la « recon­nais­sance de la loi d’amour et du refus de toute vio­lence….car l’amour est la loi supé­rieure, uni­que de la vie humaine ».

Pour ce Tol­stoi si pro­che de la mort, pour l’anar­chiste, le rebelle qui pen­dant toute sa vie a refusé l’auto­rité, l’exploi­ta­tion et l’asser­vis­se­ment des plus vul­né­ra­bles, ne compte plus que l’ultime pou­voir que les humains pos­sè­dent tous, en leur âme et cons­cience : celui de se libé­rer et de libé­rer tous les êtres vivants. »

* Vegan Pra­ti­que de L214 (fiches sur la nutri­tion, con­seils et recet­tes) : http://vegan-pra­ti­que.fr/

* Le chan­ge­ment par l’assiette (avec com­plé­ments en com­men­tai­res - com­pi­la­tion vidéos, liens, recet­tes pour les fêtes et tous les jours, témoi­gnage de Bill Clin­ton, his­toire de soja etc.) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/02/le-chan­ge­ment-par-las­siette-p-lama­chere/

* Le mes­sage par l’art-philo :
- Le petit raciste : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/04/petit-raciste/
- Le vieux Mon­sieur : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/le-vieux-mon­sieur/
- La loi de la jun­gle : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/loi-de-jun­gle/
- Le mar­ché : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/le-mar­che/
- Que demande le peu­ple ? : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/que-demande-le-peu­ple/
- Qui décide ? : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/10/qui-decide/
- Islam ou isla­misme : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/islam-ou-isla­misme/
- Tou­che pas à l’islam : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/tou­che-a-lis­lam/
- Parole d’hon­neur : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/parole-dhon­neur/
- La pres­ti­tu­tion : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/09/la-pres­ti­tu­tion/
- Bron­zés, argen­tés, dorés ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/08/bron­zes-argen­tes-dores/
- J.O : Le cré­pus­cule des idiots : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/08/j-o-cre­pus­cule-idiots/
- Idem-Sys­tème : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/07/idem-sys­teme/
- Je change les règles : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/07/je-change-les-regles/
- L’huma­nité c’est moi ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2011/11/lhu­ma­nite-cest-moi/
- Ulti­ma­tum : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/04/ulti­ma­tum/
- Non négo­cia­ble : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2011/11/non-nego­cia­bles/
- Je crois enten­dre encore : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/01/je-crois-enten­dre-encore/
- Libé­rez-vous du libé­ra­lisme ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/12/libe­rez-vous-du-libe­ra­lisme/
- LES TER­RO­RI­CHES : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/06/les-ter­ro­ri­ches/
- Décli­nai­son : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/10/decli­nai­son/
- Dans quel but et pour quelle fin ? : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2011/07/dans-quel-but/
- La poli­ti­que n’est plus ce qu’elle était ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/03/la-poli­ti­que/

Pour ceux qui décou­vrent Per­sonne et son jour­nal, et pour ceux qui n’auraient pas encore fait le tour des archi­ves, vous trou­ve­rez plus de 1000 billets-vidéos sur la chaîne you­tube : http://www.you­tube.com/user/lejour­nal­de­per­sonne

Le site du jour­nal de Per­sonne : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com

Page fan Face­book de son jour­nal : https://www.face­book.com/lejour­nal­de­per­sonne

Sa page perso : https://www.face­book.com/infos­ce­na­rio­de­Per­sonne

* E-zine Jour­nal de Per­sonne JUILLET-AOÛT 2016 : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/lejour­nal­de­per­son­ne­juille­taout.pdf

* Per­sonne s’auto­pro­dui­sant, elle ne peut comp­ter que sur notre sou­tien, le sou­tien des inter­nau­tes, alors si vous en avez l’élan, pour sou­te­nir Per­sonne et le film “Le pro­cès d’un pro­cès” vous pou­vez deve­nir copro­duc­teur dona­teur (com­prend lien d’accès à la page où vous pour­rez voir le film) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-film-pro­ces-dun-pro­ces/

ou pas­ser par la case “Cam­pa­gne de sou­tien pour les films et le jour­nal de Per­sonne” : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-films-jour­nal-de-per­sonne/

* Divers liens (art, actua­lité, alter­na­ti­ves diver­ses) : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/per­son­nea­per­sonne.php

Bon début d’automne !
@ pelu­che !


dimanche, août 14 2016

Histoire d'amour, d'humanité, d'idéal, message par l'art-philo-poésie et cætera


dessin de coeur avec la terre



Bron­zés, argen­tés, dorés ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/08/bron­zes-argen­tes-dores/



Points de vue sur l’amour, l’idéal, l’huma­nité, le sys­tème, le mes­sage par l’art et cætera :

* Et si on appre­nait à aimer ? : http://www.rts.ch/play/radio/philo-in-vivo/audio/et-si-on-appre­nait-a-aimer?id=7823151

* Fran­cis Cou­sin : débat-réflexion sur le poly­amour, l’amour et le sys­tème : https://www.you­tube.com/watch?v=rMBh9z2MdB8

* “Voie de l’amour” un docu­men­taire de Branko Stan­ko­vić : https://vimeo.com/91534976

Pré­sen­ta­tion : « L’his­toire du moine Ambroise devenu ami de la louve Alfa et d’autres ani­maux sau­va­ges. »

* Vivre en Yourte, un che­min de Liberté : https://www.you­tube.com/watch?v=djZm7gDd_WI

Pré­sen­ta­tion : « Il était une fois une femme rêvant de liberté, qui décida de tout quit­ter pour vivre sim­ple­ment sous une tente fabri­quée de ses mains. Syl­vie Barbe est la pre­mière femme en France à avoir vécu dans une your­tes. Défri­cheuse d’un mode de vie sobre et auto­nome elle nous parle dans ce film de son bon­heur d’avoir réussi à incar­ner son rêve d’inté­grité et de cohé­rence. Elle témoi­gne de son expé­rience et nous dévoile com­ment la yourte peut sau­ver du déses­poir et res­tau­rer la dignité. On décou­vre com­ment on peut vivre dans une grande sim­pli­cité, en ne con­som­mant que des éner­gies auto­no­mes et renou­ve­la­bles, dans un grand res­pect de la nature, sans coo­pé­ra­tion avec le con­su­mé­risme et en inté­grant au quo­ti­dien la poé­sie dans sa vie. Elle nous parle de sa soli­tude, de son exi­gence, de sa ren­con­tre avec elle même, de son droit à la colère. C’est ainsi qu’un che­min vers l’éveil s’est tracé. »

* Human : VOL.1 sur les thè­mes de l’amour, des fem­mes, du tra­vail et de la pau­vreté : https://youtu.be/FLqft-ICVQo

Pré­sen­ta­tion de la tri­lo­gie : « Qu’est-ce qui nous rend humains ? Est-ce le fait d’aimer, est-ce le fait de lut­ter ? Le fait de rire ? De pleu­rer ? Notre curio­sité ? Notre quête de décou­ver­tes ?

Poussé par ces ques­tions, le réa­li­sa­teur et pho­to­gra­phe Yann Arthus-Ber­trand a passé trois années à col­lec­ter les his­toi­res de 2 000 fem­mes et hom­mes dans 60 pays. Avec son équipe pas­sion­née de tra­duc­teurs, jour­na­lis­tes et came­ra­men, Yann a cap­turé en pro­fon­deur les émo­tions et les sujets qui nous unis­sent tous : les lut­tes con­tre la pau­vreté, la guerre, l’homo­pho­bie et le futur de notre pla­nète, mêlées à des moments d’amour et de bon­heur. »

* Les ori­gi­nes de la vio­lence humaine : https://www.you­tube.com/watch?v=2rm­qA9a­jdl4&index=13&list=PL9C4E9847954BBFF4

* Albert Jac­quard – Réflexion sur le com­por­te­ment humain : https://www.you­tube.com/watch?v=JwP­GoMHfG6w&index=27&list=PL9C4E9847954BBFF4

* Plai­doyer pour l’altruisme : https://www.you­tube.com/watch?v=0Y5FMXHvXp8

Pré­sen­ta­tion : « Mat­thieu Ricard aborde d’une façon remar­qua­ble les notions d’altruisme, d’amour et de com­pas­sion. Ses nom­breux tra­vaux avec le monde scien­ti­fi­que (Mind­ful­ness) lui per­met­tent de nous faire part d’une mul­ti­tude d’anec­do­tes d’une grande puis­sance ! »

* « Vers un monde altruiste ? » : http://www.fran­ce­cul­ture.fr/emis­sions/le-monde-selon-caro­line-elia­cheff/vers-un-monde-altruiste

Intro­duc­tion : « Il ne faut pas déses­pé­rer des êtres humains quand les neu­ros­cien­ces démon­trent que l’empa­thie – qui ne se réduit pas à la capa­cité à se met­tre à la place d’autrui et l’altruisme - cette pro­pen­sion désin­té­res­sée à se con­sa­crer aux autres – ont des bases bio­lo­gi­ques uni­ver­sel­les. Dans les labo­ra­toi­res amé­ri­cains et alle­mands où les réa­li­sa­teurs ont enquêté, les cher­cheurs met­tent expé­ri­men­ta­le­ment en évi­dence que des enfants très jeu­nes, des grands sin­ges mais aussi des sou­ris ont spon­ta­né­ment des com­por­te­ments d’entraide non asso­ciés à une récom­pense. On voit notam­ment des bébés à par­tir de l’âge de trois mois à qui on pré­sente une petit spec­ta­cle de marion­net­tes met­tant en scène un ours en pelu­che aidant un con­gé­nère en dif­fi­culté et un autre disons plus méchant, choi­sir de gar­der l’ours coo­pé­rant. Cette com­pré­hen­sion morale élé­men­taire, s’il s’agit de cela, mérite de révi­ser ce qu’on croit savoir sur le psy­chisme des tout-petits et même d’enfants de 18 mois : ceux-ci arrê­tent de jouer pour aider un adulte à ramas­ser le crayon qu’il a laissé tom­ber sans en avoir la moin­dre gra­ti­fi­ca­tion. Qui plus est, en pour­sui­vant l’expé­rience avec deux grou­pes dis­tincts, ceux qui ont reçu une gra­ti­fi­ca­tion pour cet acte altruiste finis­sent par aider moins que les autres ! Les psy­cha­na­lys­tes sont tou­jours con­tents quand les neu­ro­cher­cheurs appor­tent la preuve scien­ti­fi­que de ce qu’ils ont cons­taté à savoir qu’un enfant, aussi jeune soit-il est capa­ble, avec les moyens dont il dis­pose, de pren­dre en charge celui dont il per­çoit la détresse sans rien atten­dre en retour. Une autre expé­rience fait réflé­chir sur ce qui serait un trait fon­da­men­tal de la nature humaine : elle mon­tre que très pré­co­ce­ment, les enfants divi­sent le monde entre ceux qui sont « comme eux » et qu’ils pré­fè­rent et ceux qui sont dif­fé­rents d’eux et qu’ils excluent. »

L’intro du docu­men­taire : https://www.you­tube.com/watch?v=PbgXAc­BA­bic

* Sur l’Eloge de la fuite, ou la ques­tion des stra­té­gies de domi­na­tion : http://www.arti­cle11.info/?Sur-l-Eloge-de-la-fuite-ou-la

Extrait du début : « Le sys­tème ner­veux. Cette chose com­mune à tous les ani­maux, leur per­met­tant - avant tout - de sur­vi­vre. Et qui, si on suit la théo­rie scien­ti­fi­que de L’éloge de la fuite, nous guide incons­ciem­ment dans cha­cune de nos actions. Rend pos­si­ble tou­tes les stra­té­gies de domi­na­tion, matrice essen­tielle de com­pré­hen­sion de notre orga­ni­sa­tion éco­no­mi­que et sociale, du sys­tème poli­ti­que et de la société de con­som­ma­tion.

Le sys­tème ner­veux, base d’une domi­na­tion omni­pré­sente

Chi­rur­gien, bio­lo­giste, spé­cia­liste du sys­tème ner­veux, inven­teur de dro­gues psy­cho­tro­pes, phi­lo­so­phe « vul­ga­ri­sa­teur » des neu­ros­cien­ces… Mul­ti­dis­ci­pli­naire, Henri Labo­rit a su mon­trer une rare capa­cité d’extra­po­la­tion de sa for­ma­tion scien­ti­fi­que afin de faire émer­ger une matrice de com­pré­hen­sion des com­por­te­ments ani­maux et humains plus per­for­mante. Il fut le pre­mier à expri­mer l’idée que le sys­tème ner­veux peut être res­pon­sa­ble de tous nos actes, mais aussi, par­tant, du sys­tème de domi­na­tion sociale. Et à cons­truire toute une phi­lo­so­phie autour, fai­sant ainsi des liens uni­ques entre bio­lo­gie ani­male et orga­ni­sa­tion sociale. »

* Cul­ture en Déclin - Epi­sode 3 - TCV : Trou­ble de la Con­som­ma­tion-Vanité (vostfr, sous-titres peu­vent être à acti­ver) :



* Con­fé­rence sur la démo­cra­tie, la poli­ti­que - Avec l’asso­cia­tion Arti­cle 3 : https://www.you­tube.com/watch?v=aI9­Ta­GIv­ceI&index=34&list=PL9C4E9847954BBFF4

* « Le com­bat ani­ma­lier est frère des com­bats d’éman­ci­pa­tion et de libé­ra­tion » : http://www.revue-bal­last.fr/aure­lien-bar­rau/

Intro­duc­tion : « L’anthro­po­lo­gue Claude Lévi-Strauss esti­mait que « l’homme a res­serré trop près de lui-même les fron­tiè­res de son huma­nité ». À ne plus appré­hen­der le monde qui nous entoure autre­ment que par ce que nous pou­vons y pren­dre, nous n’avons de cesse de surex­ploi­ter le milieu natu­rel et de mena­cer sa capa­cité de régé­né­ra­tion. Auré­lien Bar­rau, astro­phy­si­cien, cher­cheur et auteur de l’essai Des uni­vers mul­ti­ples, est de ceux qui regar­dent avec la même pas­sion le très loin­tain — des trous noirs à la gra­vité quan­ti­que — comme ce que, juste à nos côtés, nous refu­sons trop sou­vent de voir : le sort infligé aux ani­maux afin qu’ils puis­sent réga­ler nos assiet­tes. C’est sur ce der­nier sujet, très pré­ci­sé­ment, que nous avons tenu à l’inter­ro­ger. »

* The Dream - Le rêve : https://www.you­tube.com/watch?v=vhExh­rht0es&index=20&list=PL9C4E9847954BBFF4

Tra­duc­tion : https://www.face­book.com/des­points­de­vue/posts/1358255937522791

“Ceci est une ode à la liberté.
Écoute le son qu’elle fait.”

* Le mes­sage par l’art-philo :

- Bron­zés, argen­tés, dorés ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/08/bron­zes-argen­tes-dores/
- Notre degré de bêtise : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/08/degre-de-betise/
- La ten­ta­tion : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/07/la-ten­ta­tion/
- Le bobo : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/06/le-bobo/
- L’ombre et la lumière : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/06/lom­bre-et-la-lumiere/
- Agapé : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/03/agape/
- Let­tre d’un zom­bie : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/03/let­tre-dun-zom­bie/
- Mon Saint-Valen­tin : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/02/mon-saint-valen­tin/
- Je suis la femme de ton pro­chain : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2016/01/je-suis-la-femme-de-ton-pro­chain/
- LUCIA : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/05/lucia/
- Le pou­voir de l’ivresse : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/10/le-pou­voir-de-livresse/
- Les lourds et l’Amour : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/06/les-lourds-et-lamour/
- Orient Express : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/03/orient-express/
- Segunda : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/03/segunda/
- Dans la peau de Shé­hé­ra­zade : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2015/03/dans-la-peau-de-she­he­ra­zade/
- Rumî : le par­fum de Dieu : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/10/rumi-par­fum-dieu/
- Djurd­jura : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/09/djurd­jura/
- Compte avec moi ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/09/compte/
- Étin­celle : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/04/etin­celle/
- Rabia Al Ada­wia : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/02/rabia-al-ada­wia/
- La femme et son dou­ble : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/12/la-femme-et-son-dou­ble/
- La mort de Bau­de­laire : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/11/la-mort-de-bau­de­laire/
- De fleurs en pleurs… : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/02/de-fleurs-en-pleurs/
- Oui à la vie : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/02/oui-la-vie/
- Le petit raciste : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/04/petit-raciste/
- Inti­mité : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/02/inti­mite/
- C’est selon… Oum Kal­thoum : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/03/cest-selon-oum-kal­thoum/
- La femme est un surhomme : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/01/la-femme-est-un-surhomme/
- Pro­po­si­tion indé­cente : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2014/08/pro­po­si­tion-inde­cente/
- Ainsi parla la femme… : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/10/la-fille-dalexan­drie/
- En Phase ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/10/en-phase/
- Mariage pour Per­sonne : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/08/mariage-pour-per­sonne/
- Dio­time : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/07/dio­time/
- Le Bon Quai -1- Phè­dre : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/07/le-bon-quai-1-phe­dre/
- Ainsi soit-elle ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/06/ainsi-soit-elle/
- Ma muse Kal­thoum : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/04/muse-kal­thoum/
- Ima­gine mes ori­gi­nes : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/04/ima­gine-mes-ori­gi­nes/
- Des­tin Animé : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/01/des­tin-anime/
- Ma part d’ombre : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/07/ma-part-dom­bre/
- Psy-cause : Viva la muerte ! : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/03/viva-la-muerte/
- s aime s : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/09/s-aime-s/
- Rock-Sun : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/05/rock-sun/
- Les poè­tes sont men­teurs : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/05/les-poe­tes-sont-men­teurs/
- Mou­ve­ment vers quelqu’un : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/01/mou­ve­ment-vers-quel­quun/
- Prière : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2011/09/priere/
- Le séisme des coeurs : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2011/03/seisme/
- Atamé : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/03/atame/
- Sans Valen­tin : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2012/02/sans-valen­tin/

D’autres vidéos à voir sur : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com

Chaîne you­tube : http://www.you­tube.com/user/lejour­nal­de­per­sonne

Per­sonne s’auto­pro­dui­sant, elle ne peut comp­ter que sur notre sou­tien, le sou­tien des inter­nau­tes. Alors si vous en avez l’élan, pour la sou­te­nir, vous pou­vez deve­nir copro­duc­teur dona­teur (com­prend lien d’accès à la page où vous pour­rez voir le film) du film “Le pro­cès d’un pro­cès” : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-film-pro­ces-dun-pro­ces/

ou pas­ser par la case “Cam­pa­gne de sou­tien pour les films et le jour­nal de Per­sonne” : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/cam­pa­gne-de-sou­tien-films-jour­nal-de-per­sonne/

Bonne semaine,
@ pelu­che,
Pas­cal


/ Le jour­nal de Per­sonne /PRES­CRIP­TEUR


- page 1 de 4