Blog littéraire, artistique de Pascal Lamachère

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Balise - régime alimentaire

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, décembre 13 2014

TERRIENS (Earthlings) - Film traitement des animaux, pour la protection de la nature - Version française



Des­crip­tion : « Ter­riens », véri­ta­ble film coup de poing sur la manière dont les humains trai­tent les ani­maux.
Le nar­ra­teur est Maxime Gino­lin, à qui l’on doit le film « Le Juge­ment », et la musi­que est signé par Moby.
« Ter­riens » traite de la dépen­dance éco­no­mi­que abso­lue que l’Huma­nité entre­tient vis­ à­ vis des ani­maux uti­li­sés pour la com­pa­gnie, la nour­ri­ture, les vête­ments, le diver­tis­se­ment et pour la recher­che scien­ti­fi­que.
Le film révèle les pra­ti­ques quo­ti­dien­nes de cer­tai­nes des plus gran­des indus­tries mon­dia­les, dont la tota­lité des pro­fits est réa­li­sée grâce aux ani­maux. Puis­sant, ins­truc­tif, et inci­tant à la réflexion, « Ter­riens » est de loin le docu­men­taire le plus com­plet jamais réa­lisé sur les rela­tions entre la nature, les ani­maux et les inté­rêts éco­no­mi­ques des humains.
Sorti il y a plu­sieurs années aux États­-Unis, »Ter­riens » est devenu la réfé­rence ultime inter­na­tio­nale sur la cause ani­male.
Il est aujourd’hui, tris­te­ment tou­jours aussi d’actua­lité.

* * * * *
* * * *

Con­seils régime ali­men­taire, con­seils santé, asso­cia­tions ali­men­tai­res etc, témoi­gnage de Bill Clin­ton devenu quasi végé­ta­lien, péti­tion con­tre le foie gras, recet­tes pour les fêtes, arti­cles sur le soja, arti­cles divers et vidéos diver­ses com­pi­lées sur l’arti­cle et en com­men­tai­res : Le chan­ge­ment par l’assiette : http://www.lejour­nal­de­per­sonne.com/2013/02/le-chan­ge­ment-par-las­siette-p-lama­chere/


mercredi, décembre 28 2011

Histoire d'alimentation qui nous conviendrait le mieux, avec conseils de nutrition, des bases à connaître


Qui n’a pas eu de pré­ju­gés sur un cer­tain “type d’ali­men­ta­tion” ? Du fait de l’image véhi­cu­lée à tra­vers cer­tains médias qui s’empa­rent du pre­mier fait divers venu, sans aucun dis­cer­ne­ment, sans aucune recher­che appro­fon­die, du fait des étu­des spon­so­ri­sées par des lob­bies, et/ou du fait du poids cul­tu­rel… Même si on a un esprit cri­ti­que affûté, on peut avoir ten­dance à accep­ter pour acquis cer­tai­nes habi­tu­des, dont les ali­men­tai­res, étant donné qu’on ne né pas avec une ency­clo­pé­die dans la tête, et que même le con­tenu de “l’ency­clo­pé­die” se modi­fie au fil du temps, au gré des décou­ver­tes, des remi­ses en ques­tion…

Au point que, même si on sait que les con­nais­san­ces évo­luent, ces habi­tu­des peu­vent se trans­for­mer en « Si c’est comme ça, c’est que c’est le mieux, c’est qu’il ne peut en être autre­ment ! ». Je cari­ca­ture, je force le trait, j’exa­gère, mais dès qu’on aborde le sujet d’une habi­tude for­te­ment ancrée, comme ce que l’on mange, nous pou­vons avoir une forte ten­dance à lever notre bou­clier, et à y aller avec des phra­ses tou­tes fai­tes, comme si c’était notre per­sonne que l’on remet­tait en cause et qu’il fal­lait trou­ver le pre­mier argu­ment, la pre­mière jus­ti­fi­ca­tion venue qui per­met­trait de se dédoua­ner de ne pas “en être” (**).

Cepen­dant, cer­tains ont pu faire des “recher­ches” sur le sujet, et leurs idées reçues peu­vent pro­ve­nir de cel­les véhi­cu­lées par une cer­taine lit­té­ra­ture scien­ti­fi­que, en appa­rence sérieuse, qui ne donne la parole qu’à un “camp”, et ne creuse pas le sujet comme il le fau­drait, pas vrai­ment avec l’objec­ti­vité néces­saire. Heu­reu­se­ment, “aujourd’hui”, il y a de la docu­men­ta­tion “gra­tuite” et facile d’accès, qui per­met de faire valoir son point de vue, au moins à pos­te­riori, d’appro­fon­dir le sujet, la “dis­cus­sion”, de bien s’infor­mer, en mul­ti­pliant les sour­ces et fai­sant jouer son esprit cri­ti­que.

** Ceci étant dit, si vous vous êtes reconnu dans la des­crip­tion de l’omni­vore prêt à sor­tir tout un tas d’excu­ses, qui défend bec et ongles son régime ali­men­taire sans avoir pris le temps de bien s’infor­mer, de bien y réflé­chir, ne le pre­nez pas mal, pas pour vous en par­ti­cu­lier. J’aborde le sujet sous cet angle, car, pour la petite his­toire, j’avais moi-même une idée arrê­tée sur le végé­ta­risme : je pen­sais que c’était assez com­pli­qué et j’ai mis beau­coup de temps à me lan­cer, bien que con­vaincu par l’inté­rêt éthi­que (depuis près de deux décen­nies). Mais en fait, une fois que j’ai pris mon cou­rage à deux mains pour faire tom­ber le mur de mes habi­tu­des, une fois que j’ai pris le temps de m’infor­mer plus en pro­fon­deur, ça m’est apparu beau­coup plus sim­ple.


* Trêve de mono­lo­gue. Voi­lou un arti­cle que j’ai trouvé très cré­di­ble, répon­dant à la ques­tion « Que devrions-nous man­ger qui nous con­vienne le mieux étant donné la façon dont nous som­mes cons­truits ? »  : http://www.vege­ta­risme.fr/vege­ta­rien.php?con­tent=vege­ta­rien_fichea­na­to­mie­com­pa­ree


* Tou­jours dans le domaine de l’infor­ma­tion “lit­té­raire”, théo­ri­que, petite séance de Ques­tions – Répon­ses : http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?rubri­que92

Un point de vue sur l’his­toire du végé­ta­risme : http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?arti­cle393
Et / ou : http://fr.wiki­pe­dia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9ta­ris­me#­His­toire


* Bien entendu, il faut faire atten­tion à son ali­men­ta­tion, man­ger équi­li­bré, varier, mais c’est aussi vala­ble pour les omni­vo­res. Pour vous aider, il y a une riche docu­men­ta­tion végé­ta­rienne qui con­cerne les infor­ma­tions pra­ti­ques, la nutri­tion… Vous trou­ve­rez des fiches com­plè­tes sur : http://www.vege­ta­risme.fr/vege­ta­rien.php
ou : http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?rubri­que29

A savoir, quel­ques bases :

- 1/3 de légu­mi­neu­ses, 2/3 de céréa­les ;
- Pren­dre une source de vita­mine C au cours du repas (jus de citron, légu­mes… cf http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?arti­cle71 ) per­met de mieux assi­mi­ler le fer non hémi­ni­que et autre ;
- Quand on fait une cou­pure nette dans le chan­ge­ment de régime, et même après, il faut veiller à l’apport en zinc (mais pas trop com­pli­qué) : http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?arti­cle86 ;
- les grai­nes ger­mées, levure de bière, algues gas­tro­no­mes sont vos amies ;
- les hui­les vier­ges bio extrai­tes à froid, sont vos amies (dont celle de Colza)…

Un “résumé détaillé” des bases : http://www.vege­ta­risme.fr/vege­ta­rien.php?con­tent=vege­ta­rien_fiche­con­seils

Com­plé­ment : http://www.vege­ta­risme.fr/vege­ta­rien.php?con­tent=vege­ta­rien_fiche­que­man­gent­les­ve­ge­ta­riens

Ce n’est que quand on veut pas­ser le pas de végé­ta­rien à végé­ta­lien (sans pro­duits lai­tiers ***, sans oeuf…), que peut appa­raî­tre le seul vrai “pro­blème” : la vita­mine B12. Mais c’est un faux pro­blème, dans la mesure où il y a une solu­tion facile d’accès, que ce n’est pas un frein pour pas­ser le pas, pour qui est con­vaincu de “l’inté­rêt” :

- Fiche assez com­plète à pro­pos de la vita­mine B12 http://www.vege­ta­risme.fr/vege­ta­rien.php?con­tent=vege­ta­rien_ficheB12
- Fiche “résu­mée” sur la vita­mine B12 : http://www.vege­ta­risme.info/spip.php?arti­cle67

Pour ceux qui en dédui­raient que cela signi­fie que nous ne som­mes pas faits pour avoir un régime ali­men­taire dit végé­ta­lien, végé­ta­rien pur / strict, ce serait un rac­courci ne pre­nant pas en compte que nom­breux man­geurs de viande-pois­son-oeuf-pro­duits-lai­tiers-ani­maux ont des caren­ces, que la sup­plé­men­ta­tion a été mise au point pour eux, que ce pro­blème de vita­mine B12 pour les végé­ta­liens vient plus de notre épo­que “clean” (ou plu­tôt pol­luée pour une appa­rente pro­preté et une appa­rente pro­duc­ti­vité). Expli­ca­tion détaillée à lire : http://www.vege­ta­ris­mus.ch/heft/f2005-2/B12.htm


* Pour ceux qui se posent des ques­tions sur le végé­ta­lisme, qui hési­tent à faire un autre pas, à aller plus loin dans leur démar­che végé­ta­rienne, à lire : Vivre végé­ta­lien (petit “guide”, qui com­pile moti­va­tions, con­seils, quel­ques recet­tes…) : http://inter­dits.net/inter­dits/pdf/vegan.pdf


(*** à pro­pos du lait, sur­tout du lait de vache, désolé pour les fans, mais… à lire : http://www.amessi.org/Lait-de-vache-et-ses-incon­ve­nients-pour-la-san­te#.Tod­juyDLcWI.face­book )


* Pour enfon­cer le clou, voili une con­fé­rence d’un végé­ta­lien mili­tant :



***********************

(Pour mirer des docu­men­tai­res abor­dant des sujets variés, des repor­ta­ges, inter­views mises en vidéos, qui m’ont inter­pellé, sur les­quels je recom­mande de s’attar­der, pour dis­cu­ter ensuite autour, je vous donne ren­dez-vous sur la page you­tube où je les “com­pile” : http://www.you­tube.com/user/Pas­cal315/ (pour accé­der direc­te­ment à la liste des vidéos favo­ri­tes, cli­quez ici ;

pour accé­der à la liste des favo­ris des favo­ris, cli­quez ici ) )